Logique de guerre « Israélo-Hamassienne ».

with Pas de commentaire

Depuis, l’aube, heure tunisienne, l’ensemble des peuples arabes et les arabophones du Monde entier, assistent à la retransmission en direct, par la chaine de l’Émir du Qatar, de la libération par Israël de plus d’un millier de prisonniers arabes, en grande majorité Palestiniens  appartenant à toutes  les organisations de résistance.

Cette opération est le fruit de tractations  secrètes, entre Israël et Hamas   qui ne se reconnaissent pas entre eux et ont donc besoin d’intermédiaires, tout comme ce qui s’est déjà passé entre Israël et Hizbullah . Hier c’était les restes de soldats israéliens morts au combat au Liban qui étaient échangés contre des résistants   faits prisonniers par Israël, aujourd’hui c’est le tour d’un  jeune soldat enlevé, il y a déjà quelques années, d’être échangé contre de milliers de palestiniens dont ceux qui sont libérés en ce jour n’en sont qu’une partie d’un nombre beaucoup plus important.

Face à cette mise en spectacle par El Jazera de l’exécution par Israël  de cet accord, l’on ne peut  que regretter la logique de guerre qui sous tend un acte que chacun des deux partenaires « clandestins » que sont Le gouvernement de Natanyahou et Le Hamas, revendique comme étant un signe à la fois de victoire « diplomatique » et de bonne volonté, à l’égard du processus de paix dont Natanyahou n’a jamais cessé de procéder à son enterrement continu.

Israel vient en effet de ramener  le jeune Chalit à la maison. Chose qu’il n’a pas pu réaliser après avoir massacré des milliers de Palestiniens et porté un grand dommage matériel à la Bande de Gaza. Alors que le Hamas, l’opération lui permet de se présenter comme le défenseur de tous les résistants Palestiniens, indépendamment de leurs appartenances politiques.

Pourtant, à bien y réfléchir, rien n’indique que les valeurs humaines qui sont celles sur lesquelles devrait se construire la Paix ont été respectées. Que signifie le fait d »échanger les restes ou la liberté d’un Israélien contre la liberté de milliers d’Arabes ?  Sinon une caution illégitime à une pensée  fondamentalement raciste qui permettra à Israël d’assassiner, par des moyens de guerre, des milliers de Ghazaouis ,pour venger Un Colon Israélien, tué par un résistant.

Répondre