Les réunions folkloriques avec cortèges drapeaux et troupes musicales ne mobilisent plus personne. Par Ahmed Sahnoun.

with Pas de commentaire

 

263233_463703290378101_1742909140_nJ’avais attiré il y a près d’un mois l’attention de certains candidats supposés être proches du Nida et de son président sur le danger de se présenter en ordre dispersé aux élections présidentielles . le seul résultat obtenu est d’avoir privé BCE des milliers de voix qu’ils avaient obtenues et d’avoir ébranlé une dynamique unitaire qui nous aurait évité un deuxième tour.
Maintenant que la raison et le cœur ont fini par prévaloir il nous appartient aujourd’hui de rejoindre nos rangs et de battre avec nous la compagne comme si ce deuxième tour était le leur. Une seule déclaration de soutien non suivie de mobilisation serait insuffisante voire trompeuse.
Cette remarque est aussi valable pour nos nouveaux députés élus sur les listes Nida qui ne doivent pas baisser la garde et se contenter d’attendre l’ouverture de l’année législative. BCE a eu àanimer plus d’un meeting pour les faire valoir et pour que leurs listes obtiennent des voix qui avaient permis leur élection . il leur incombe maintenant de faire preuve d’autant d’efforts pour parachever leur victoire.
Nos coordinations régionales se doivent de saisir l’importance de l’enjeu de cette compétition et de faire en sorte que les sections locales fassent du porte a porte pour s’assurer d’une participation au vote maximum.
Les réunions folkloriques avec cortèges drapeaux et troupes musicales ne mobilisent plus personne.
Chaque section locale est appelée à prendre contact avec chacun de ses adhérents encore faut il qu’elle dispose de leurs listes nominatives et quadriller chaque quartier .
Une logistique adéquate avec tous les moyens disponibles doit pouvoir mobiliser l’ensemble de nos électeurs.
Ceux de nos militants qui sont déçus de n’avoir pas été retenus sur les listes législatives sont invités à dépasser leur aigreur à s’associer aux efforts de tout le monde et à comprendre que nous sommes une même famille qui se doit d’être unie dans tous les combats engagés.
L’enjeu est important. Il conditionne à l’intérieur notre succès dans la conduite de la politique générale de notre prochain gouvernement et à l’extérieur le rayonnement de notre pays et la réhabilitation de notre dyplomatie. Qu’on se le dise :
ليعلم الحاضر منكم الغائب

Répondre