Chokri Belaïd, un chef inspiré, poète à ses heures et capable de nostalgie mystique pour le pays de Hallaj.

with Pas de commentaire

belaid 2012Notre Révolution, semble bénéficier de la protection d’Allah qui a inspiré la minorité éclairée, sans âge, de notre classe politique, en l’aidant à la libérer des mauvaises herbes qui ont failli l’étouffer. Il va sans dire que la présence d’Allah, ici bas, parmi nous, s’est manifestée dans la transformation, par notre peuple du suicide symbolique d’un jeune, en premier martyr d’une révolution, pour la réussite de laquelle, des centaines d’autres feront don de leurs vies.Ce n’est pas un hasard, si ses martyrs, parmi les politiques, comptent parmi eux Chokri Belaïd, un chef inspiré, poète à ses heures et capable de nostalgie mystique pour le pays de Hallaj.
C’est dire combien l’action symbolique de création littéraire et artistique, constitue l’activité humaine de production la plus révélatrice de réalités nouvelles. Elle rend l’invisible visible aux yeux des mortels, mais pas nécessairement aux yeux des communs parmi eux.
Et c’est parce que l’activité de création littéraire et artistique participe du divin qu’elle est souvent l’objet de divination idolâtre qui, comme en matière de religion, la détourne de sa fonction libératrice. Et ce, par les agissements de ceux qui ne sont pas capables de voir le monde qu’en termes de lutte pour la domination.

Répondre