N’étouffons pas la flamme sacrée allumée par Bouazizi sous les clameurs des discours politiques.

with Pas de commentaire

Il n’est pas réaliste ni digne d’un intellectuel qui se respecte, qu’en période exceptionnellement révolutionnaire, il se mette à discourir sur un mode abstrait,  à caractère philosophique. Mais j’estime que moi aussi, j’ai le droit à la libre expression.